Masque de sommeil

Aussi appelé « masque de nuit » ou « masque oculaire », le masque de sommeil est un accessoire qui peut s’avérer utile. En déplacement ou même chez soi, il permet en effet de bloquer la lumière non désirée, de favoriser l’endormissement, et d’obtenir ainsi un sommeil de qualité. Même pour cet accessoire qui semble d’apparence anodin, certains éléments sont à considérer avant d’effectuer à un éventuel achat. Parmi les milliers d’options disponibles sur le marché, nous avons défini les critères permettant de choisir un masque de sommeil de qualité, et qui plus est, durable.
Table des matières

Les grandes lignes de ce guide

A propos

Avant toute chose, nous estimons qu’il est nécessaire de rappeler brièvement comment notre corps fonctionne, notamment lorsque nous essayons de nous endormir. L’importance de l’obscurité n’est pas anodine. Elle est même primordiale. Aussi, même si le masque de sommeil peut aider à passer une bonne nuit, nous le considérons que comme une solution palliative, temporaire, avant de posséder une chambre parfaitement obscure. Nous détaillons cela dans un des paragraphes ci-dessous.

L’importance de la mélatonine

Notre corps est bien des choses. Machine à la fois complexe et fascinante, nous nous intéressons ici à l’une des manières qu’il a de communiquer, de nous mettre dans certains états. Notre organisme nous adresse en effet des « messages » à travers différents « canaux ». L’un d’entre eux est celui des hormones qui sont transportées dans notre sang. Ces dernières, bien nombreuses et faisant office de messagers, ont chacune un rôle, parfois précis, parfois plus complexe.

L’hormone fondamentale liée au sommeil est la mélatonine1. On l’appelle communément « l’hormone du sommeil » car elle facilite l’endormissement. Celle-ci se régule par rapport aux variations de la lumière. Par exemple, elle sera plus élevée en hiver, car les nuits seront plus longues, qu’en été. Au cours de l’année, son objectif est de donner des repères temporels à notre corps2.

Une simple veilleuse peut venir perturber la sécrétion de mélatonine © IKEA

Au-delà du rythme naturel des jours et des nuits, notre œil est aussi stimulé à la lumière, et encore davantage au soleil couché. Ainsi, une veilleuse, un écran, ou autre source lumineuse dans une pièce, aussi petite soit-elle, viendra perturber la sécrétion de la mélatonine, et donc l’endormissement3.

Fermer simplement les yeux ne suffit-il pas à ne plus voir la lumière ? Non. Une étude4 du journal BMC Research Notes a montré qu’une source lumineuse, même infime, pouvait franchir nos paupières.

Un accessoire miracle ?

L’obscurité étant donc primordiale pour profiter d’une nuit reposante, le masque de sommeil sera idéal pour filtrer la lumière intempestive. Une étude5 du journal médical Critical Care a prouvé, avec un échantillon de 14 patients, que l’utilisation d’un masque de sommeil et de bouchons d’oreilles, dans des environnements peu favorables à un endormissement facile, les avaient aidés à augmenter leur sécrétion de mélatonine.

Le masque de sommeil serait-il l’accessoire miracle pour une bonne nuit ? Non. D’autres facteurs, des pathologies comme la dépression6, pourront influer sur la sécrétion de mélatonine. Nous ne le considérons donc pas comme une fin en soi. En effet, au-delà d’éventuelles gênes causées par notre corps, une chambre entièrement plongée dans l’obscurité nous semble bien plus propice pour obtenir un sommeil de qualité.

Cependant, changer ses habitudes, retirer les veilleuses et autres écrans d’une chambre, ou bien installer des rideaux occultants, sont toutes des actions qui prennent du temps, et parfois de l’argent. Le masque de sommeil sera alors se faire utile en attendant de trouver des solutions plus durables pour cette pièce. D’autre part, il restera un accessoire pratique que l’on pourra emmener dans des endroits où nous n’avons pas la possibilité de supprimer la pollution lumineuse (e.g. en gîte, en transport, etc.).

Nous abordons donc dans ce guide le masque de nuit davantage comme un palliatif temporaire que comme une solution miracle pour un sommeil parfait. Le marché proposant des milliers d’offres, nous avons défini plusieurs critères qui, nous l’espérons, aideront le plus grand nombre à en choisir un.

Nos critères

Les propositions sur le marché étant nombreuses, nous avons tenté d’affiner nos résultats par quelques critères que nous jugeons fondamentaux dans la sélection d’un masque de sommeil.

Des matières naturelles

Tout comme le linge de lit, la matière sera le premier critère de sélection lors de l’achat d’un masque de sommeil7. Sans surprises, nous privilégierions ici des matières naturelles, et ce pour une raison simple : ces dernières permettront à votre peau de respirer, et ainsi, de réguler la température de votre corps. Rappelons que notre organisme perd entre 0.5 et 1°C à partir de l’endormissement8.

D’autre part, certaines personnes peuvent développer quelques réactions aux matières synthétiques, éventuellement des allergies. Les yeux ou le nez étant des zones du corps avec une peau relativement fine, nous ne préconisons pas ces masques. La mousse ou le polyester, matières non naturelles, pourront aussi nuire à votre sommeil en période de grande chaleur car elles ne laissent pas facilement circuler l’air.

Ainsi, les deux matières que nous préconisons dans ce guide sont :

  • La soie naturelle
  • Le coton

La soie naturelle est très légère et douce. Elle glissera légèrement sur les yeux mais ne marquera pas de plis sur la peau. Le coton sera quant à lui moins cher que la soie. Il a cependant l’inconvénient d’être plus chaud durant l’été.

La soie, matière naturelle laissant la peau respirer © Unplash

Dans les deux cas, ces masques vous seront confortables et surtout, durables. Pour prolonger leur durée de vie, on les lavera à la main à l’eau froide avec une lessive adaptée (e.g. lessive pour soie).

Enfin, il est fort à parier que ces matières seront dérivées en plusieurs couleurs. Nous recommandons des couleurs sombres, telles que le noir ou le bleu foncé, qui filtreront naturellement davantage la lumière.

Sommeil et tour de tête

La manière dont nous dormons est la deuxième chose à considérer lors du choix d’un masque de sommeil. Les personnes dormant sur le dos seront les mieux loties : la plupart des masques leur iront. En revanche, pour les rêveurs se couchant sur le côté, les masques trop rembourrés seront à proscrire.Aussi, la fréquence à laquelle nous changeons de position ainsi que le tour de tête peuvent leur importance. Les masques sont généralement conçus avec un élastique. Certains proposent un système avec un scratch type Velcro. Les dormeurs agités ou les grosses têtes devront donc se tourner vers un masque plus adapté. Le plus important sera de s’assurer que le masque n’exerce pas une pression trop forte sur le crâne, ou qu’il ne soit pas trop grand afin de ne pas glisser durant la nuit.Dans la plupart des cas, les masques de sommeil sont adaptés au plus grand nombre9, que ce soit au niveau du rembourrage ou de l’élasticité. Les situations évoquées ci-dessus ont été écrites à titre informatif. Pour ces cas spécifiques, il faudra alors prendre en considération la taille et l’élasticité comme critères, en plus des matières.

Fonctionnalités additionnelles

Comme tout marché de niche, certains fabricants proposent des masques de sommeil plus sophistiqués10 qu’un bout de tissu afin de se démarquer et d’attirer de nouveaux clients. Parmi les fonctionnalités que nous avons pu voir lors de nos recherches, nous en avons retenu deux.

Il y a tout d’abord les masques de sommeil avec gel. On peut mettre ces derniers dans de l’eau chaude ou dans un réfrigérateur afin d’adapter la température. Au-delà de l’aspect « médical » – s’il y en a un – nous avons pu constater de manière générale à travers des retours d’utilisateurs, que la fabrication de ces masques était de mauvaise facture. Très souvent, le plastique contenant le gel venait à se percer11,12.

Exemple de masque de sommeil en gel © masquenuit

La seconde fonctionnalité que nous avons vue, était l’utilisation du Bluetooth. Rester connecté avec Morphée. Cette technologie sans fil est souvent mise en avant pour avoir un fond sonore avant de s’endormir. Deux haut-parleurs sont intégrés au masque, et une batterie est nécessaire pour les alimenter. Tout comme le téléphone utilisé pendant la nuit, le masque devra régulièrement être chargé.

Masque de sommeil de la marque Eurobuy proposant la possibilité d'écouter de la musique grâce à une connexion Bluetooth © Eurobuy
Dans ce guide, nous nous focalisons uniquement sur les masques de sommeil « simples » et durables (cf. Notre Philosophie). De plus, même si le bruit peut porter atteinte à un bon endormissement, nous pensons que des bouchons de nuit seront bien plus adaptés. Ces derniers, trouvables en pharmacie, seront beaucoup plus durables, et probablement plus efficaces, qu’un masque proposant une connexion Bluetooth.

Notre sélection

La marque Quies

Le premier masque que nous aimerions recommander est celui de la marque Quies. Au-delà des célèbres « boules » Quies, cette entreprise Française propose un masque à un prix abordable en matière naturelle. Il est noir, totalement occultant, et possède un revêtement en fibres naturelles (i.e. coton et soie) qui peut convenir aux peaux sensibles. Son élastique est large et réglable, assurant un maintien parfait durant la nuit. Certains avis ont cependant indiqué qu’il était légèrement rigide.
Masque de sommeil de la marque Quies © Quies

La marque M.P.C Maison

Le second masque, que nous avons pu utiliser pendant de nombreuses nuits, est celui de la marque M.P.C Maison. Cette entreprise, spécialisée dans la literie de luxe, a confectionné un masque de sommeil entièrement en soie naturelle. Il possède un confort absolument incroyable, que ce soit en termes de touché sur la peau ou thermique. L’élastique s’adapte à la plupart des tours de tête. Enfin, il est a noté qu’il possède le label Oeko-Tex, certifiant l’absence de toute substance nocive pour la santé. Il reste néanmoins plus cher que celui de la marque Quies.

Masque de sommeil de la marque M.P.C Maison © M.P.C Maison

Conclusion

Nous faisons confiance aux deux produits que nous mentionnons ci-dessus. Mais rappelons une nouvelle fois que nous considérons le masque de sommeil comme une solution palliative. Cet accessoire pourra être utilisé de manière ponctuelle, par exemple lors d’un déplacement ou d’un déménagement.

Masque de sommeil de la marque Les Décousues © Les Décousues
Nous avons aussi remarqué qu’il était possible de se créer soi-même un masque de sommeil, en supposant un accès à certains outils de couture. Beaucoup de tutoriaux sont disponibles sur la toile13,14. Même si nous n’avons pas pu tester leur qualité, certains créateurs, comme Les Décousues, fabriquent des masques de sommeil à la main.

Sources

  1. [« Mélatonine » [Archive], Wikipédia, 2006, consulté le 12 juillet 2023][]
  2. [« Qu’est-ce que la mélatonine ? » [Archive], Cenas, 2023, consulté le 15 juillet 2023][]
  3. [« Dormir dans le noir favorise-t-il le sommeil ? » [Archive], Tempur, 2020, consulté le 18 juillet 2023][]
  4. [Mariana Figueiro, Mark Rea, « Preliminary evidence that light through the eyelids can suppress melatonin and phase shift dim light melatonin onset » [Archive], PubMed, 2012, consulté le 19 juillet 2023][]
  5. [Rong-fang Hu, Xiao-ying Jiang, Yi-ming Zeng, Xiao-yang Chen, You-hua Zhang, « Effects of earplugs and eye masks on nocturnal sleep, melatonin and cortisol in a simulated intensive care unit environment » [Archive], National Library of Medicine, 2010, consulté le 24 juillet 2023][]
  6. [Zhi-Li Huang, Yoshihiro Urade, Osamu Hayaishi, « The role of adenosine in the regulation of sleep » [Archive], PubMed, 2011, consulté le 2 août 2023][]
  7. [« Pourquoi utiliser un masque de nuit en soie ? » [Archive], M.P.C Maison, 2021, consulté le 15 juillet 2023][]
  8. [« Pourquoi la température du corps baisse quand on dort ? » [Archive], Noctéa, 2021, consulté le 2 août 2023][]
  9. [« Comment choisir un Masque de Nuit ? » [Archive], Le Roi du Sommeil, 2022, consulté le 12 juillet 2023][]
  10. [Marine, « Meilleurs masques de nuit : guide d’achat et comparatif » [Archive], Quel Matelas, 2022, consulté le 18 juillet 2023][]
  11. [Françoise L., « Newgo : Masque yeux froids » [Archive], Amazon, 2022, consulté le 21 juillet 2023][]
  12. [Sophie, « Color You : Masque de Nuit » [Archive], Amazon, 2022, consulté le 21 juillet 2023][]
  13. [Thuy Crafts, « DIY Sleeping Mask And Drawstring Bag », YouTube, 2022, consulté le 2 septembre 2023][]
  14. [Morning DIY, « How to make satin sleep mask », YouTube, 2022, consulté le 2 septembre 2023][]

La Rédaction du Guide Qualité

Nos derniers guides